· 

Women Power - les tissus

Pourquoi ces motifs?

Comment j'en suis venue à dessiner ces trois imprimés?

tissus 100% coton femmes, women power, féministe

Fin 2019, je fais un épuisement. Rien de grave, j'ai besoin de tout lâcher car je ne me reconnais plus, ce que je vis ne me correspond plus.  J'ai quelques mois "à blanc" et en même temps mon cerveau part dans tous les sens sans que j'aie l'énergie de suivre ses multiples élans.  Le stress s'est accumulé en moi ces dernières années. La pression est trop montée et a déjà plusieurs fois éclaté.  J'ai pris du poids, je n'ai plus du tout de libido, je suis irritée, prête à mordre ou à pleurer.

Le premier confinement arrive et tombe à pic pour moi ( hors-mis l'annulation de mon pèlerinage au Japon)

J'arrête la pilule. Je brode, je dessine, je bouquine. Je laisse filer ma tête, mes pensées.

J'ai besoin d'exister, d'être rencontrée et reconnue pour qui je suis. D'exister à part entière, de ne pas seulement être "la fille de...", "la sœur de...", "la copine de...". J'ai besoin de me définir par autre chose que mon métier, mon âge ou mon statut.

 

Je suis Mélanie, une femme parmi des milliards. Unique, fragile, sensible, forte, déterminée, empathique, lunatique, responsable, spontanée, bienveillante, enragée, assoiffée, curieuse, créative, discrète, rayonnante.

 

"Tu es une femme. Tu es forte parce que tu n'es pas constante, parce que le rythme du changement est le rythme de l'Univers." (Lune Rouge de Miranda Gray)

 

J'aime ma vie comme elle est, cyclique. Je commence  à peine à me comprendre, à croire en moi, à voir les pierres que je pose créer la route. Je crée mon chemin en suivant ma voie. J'arrive à m'imposer, à dire non.

J'apprends encore, je découvre, je tombe et me relève. Je lutte, je m'arrête: j'accepte, je m'écoute, j'observe. 

 

En quête de découvrir en profondeur quelle femme je suis, je lis, je respire, je dessine.

Je crayonne quelques courbes sur un bout de papier. Une épaule, un sein, le début d'une hanche. Je découvre la beauté des courbes imparfaites que ma main dessine et rêve alors d'un imprimé qui les dévoile, en douceur. Voilà que Silhou est né. 

Je joue avec les couleurs, cherche à lui apporter ce je ne sais quoi qui me fera l'Aimer d'amour ce motif.

Il me représente dans un cocon de douceur bienveillante. Et j'aimerais aussi qu'il représente mon affirmation, mon combat pour l'Amour, pour ma place. Alors je joue sur les contrastes, épure encore un peu plus le dessin. Jusqu'à finalement pousser jusqu'au bicolore. Le noir pour être plus claire. Silhou devient alors l'affirmation de mon (de nos) existence(s) imprimée en noir sur blanc.

 

Silhou revisite l'image de la femme, l'amour de son corps, l'acceptation et l'affirmation. Les petits cœurs posés là représentent le respect, l'écoute et l'amour. Les étoiles elles, représentent les traces de ce qui marque nos corps. Du petit tatouage étoilé à la cicatrice, en passant par les vergetures, toutes les preuves que le temps passe, que nos corps vivent et changent.

 

 

Women of the world est également né d'une envie de reconnaitre et affirmer la Femme, celle du Monde entier. J'avais envie de toutes nous représenter.

Plusieurs 8 mars sont déjà passés depuis la création de cet imprimé. Je voulais qu'il respire la sororité, la différence, la force du lien. Je le gardais dans mes tiroirs, insatisfaite.

Le motif n'est pas tout à fait à la hauteur de comment je l'avais imaginé mais je suis tout de même ravie de pouvoir vous le partager. 

Nous sommes les femmes de ce Monde. A nous de créer notre chemin.


Retrouves les tissus Women Power ici:

Écrire commentaire

Commentaires: 0